Home VIE EN FRANCE LE BERRY GEORGES SAND

GEORGES SAND

by admin

Portrait de George Sand par sa grand-mère
(Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet).

George Sand est le pseudonyme d’Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, romancière, auteur dramatique, critique littéraire française, journaliste, née à Paris le 1er juillet 1804 et morte au château de Nohant-Vic le 8 juin 1876.

Elle compte parmi les écrivains prolifiques avec plus de soixante-dix romans à son actif, cinquante volumes d’œuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques.

George Sand prend aussi la défense des femmes, prône la passion et fustige le mariage et lutte contre les préjugés d’une société conservatrice. Elle fit aussi scandale par sa vie amoureuse agitée, par sa tenue vestimentaire masculine, dont elle a lancé la mode, par son pseudonyme masculin, qu’elle adopte dès 1829. Elle eut des  détracteurs comme Charles Baudelaire ou Jules Barbey d’Aurevilly, George Sand contribue activement à la vie intellectuelle de son époque, accueillant au domaine de Nohant ou à Palaiseau des personnalités aussi différentes que Franz Liszt, Frédéric Chopin, Marie d’Agoult, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert, Eugène Delacroix, conseillant les uns, encourageant les autres. Elle a entretenu une grande amitié avec Victor Hugo par correspondance, ces deux grandes personnalités ne se sont jamais rencontrées. Elle s’est aussi illustrée par un engagement politique actif à partir de 1848, inspirant Alexandre Ledru-Rollin, participant au lancement de trois journaux :
La Cause du Peuple, Le Bulletin de la République, l’Éclaireur, plaidant auprès de Napoléon III la cause de condamnés, notamment celle de Victor Hugo dont elle admirait l’œuvre et dont elle a tenté d’obtenir la grâce après avoir éclipsé Notre Dame de Paris avec Indiana, son premier roman. 
Portrait de George Sand par Auguste Charpentier

La Maison de George Sand, appelé aussi Domaine de Nohant, est ouvert au public et est géré par le Centre des Monuments Nationaux.
Vous voulez voir des plans de la maison, cliquez ici.

Je tiens à préciser, vu ce superbe endroit et la magie des lieux, que rien, absolument rien ne vaut une visite sur place, qu’il s’agisse de la Maison de George Sand ou les autres lieux décrits.

Vous voulez tout savoir avant de vous y précipiter, voici le site à visiter absolument: Maison de George Sand

Le Domaine de George Sand est un château du XVIIIe siècle, situé à Nohant-Vic au sud du Berry, dans le département de l’Indre, à 30 kilomètres de Châteauroux. La demeure de la romancière George Sand (1804-1876), est la propriété de l’État depuis le 6 octobre 1952, suite à la donation du domaine par Aurore Lauth-Sand, petite-fille de l’écrivain. Le parc de 6 hectares est classé par le ministère de la Culture au titre de jardin remarquable et le château transformé en musée, est labellisé Maisons des Illustres. L’ensemble ouvert au public, est géré par le Centre des monuments nationaux.

Nous avons eus l’occasion de participer à une visite « particulière » que les gestionnaires du domaine organisent parfois pour des petits groupes. Cette visite est à conseiller car elle révèle tous les changements que George Sand a pu faire dans cette superbe demeure, à grands frais vraisemblablement. Pour l’époque, disposer d’un « chauffage central », d’une salle de bain et d’une cuisine de ce qui fait de plus moderne, reflète un luxe et un modernisme hors normes. Par respect du lieu et de « la grande dame », aucune photo des moments privilégiés que nous avons pu vivre ne sera publié, excepté une: l’église de Nohant vu depuis l’atelier dans les combles.

Les plans ci-dessous (source Gallica) décrivent la demeure avant pas mal d’adaptations qui n’y sont pas reprises, notamment le théâtre de marionnettes, l’atelier de Maurice dans les combles, … Dommage, le plan n’est pas daté (remarquez le prénom George(s) avec S !):

Voir également les excellents ouvrages: George Sand, Terroir et Histoire -> http://books.openedition.org/pur/7801

Le plan ci-dessous donne une idée des terres dont disposait le domaine de George Sand, notamment La Porte, La Chicoterie, etc.: